www.jeanfrancoisdine.eu
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mise au point concernant Utopia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-François Diné
Admin


Messages : 15
Date d'inscription : 11/10/2007
Localisation : Dammartin en Goële

MessageSujet: Mise au point concernant Utopia   Ven 12 Oct - 10:54


Cette mise au point est faite suite à mon exclusion de l’association Utopia pour cause… D’incompatibilité de sensibilité !

Etonnant non ?

Je fait le copié collé d’un mail envoyé à quelques membres de cette association.

Ce mail résume le problème dont il est question.

N’hésitez surtout pas à réagir à cette lecture et communiquer vos impressions par l’intermédiaire de ce forum !



Claudine,

Vraiment tu me donnes du travail supplémentaire… Il est 6 heures du matin et je passe sans transition de mon escale tumultueuse au Liban aux problèmes de l’association Utopia…

Je te remercie quand même d’avoir répondu à mon second mail... Je commençais en effet à me poser de sérieuses questions sur ce silence et sur la raison du mon « bannissement » du forum…

Tu me dis que je ne suis plus adhérent à Utopia car « je n’ai pas répondu aux appels de cotisations ». Penses-tu sincèrement pouvoir faire avaler aux autres membres de l’association qu’il s’agisse là du véritable motif de mon exclusion ?

Si tel était le véritable motif, il n’aurait pas fallu encaisser le chèque que je vous ai fait parvenir au printemps dernier... Cela aurait été plus facile pour toi ! Ce chèque vous est parvenu courant avril, juste avant mon départ en bateau, et il été encaissé début août...

Ensuite tu marques : « si tu veux réadhérer, il faudrait que l'on discute de ton implication politique car ton soutient au Modem aux dernières élections n’est pas compatible avec la ligne Utopia ».

Voilà, nous y sommes. Il s’agit bien de la véritable raison de mon exclusion.

Le concept de société Utopia ( www.jeanfrancoisdine.eu/utopia.htm ) est un concept apolitique. Le problème est que ces idées ont été pensées par des socialistes, et, d’après toi, elles ne doivent être reprises que par des socialistes, ou, au pire, par des verts.

Si l’on n’est pas socialiste, ce qui est mon cas car je ne suis rien du tout, ni de droite, ni même de gauche, on n’a bien sûr pas le droit de penser de cette manière.

Il semble que tu ais inventé une chose absolument nouvelle, et assez révolutionnaire pour une femme se disant de « de gauche » : La propriété sur les idées !

Comme je l’ai indiqué sur le forum de ton association, sur mon site, sur mes bouquins, et même à vive voix, que ce soit au niveau politique ou religieux : Je n’ai aucune conviction !

Non seulement je n’en ai aucune, mais je me méfie des gens « convaincus ».

Avoir une conviction politique, c’est un peu comme avoir une conviction religieuse, cela te mets des frontières dans la tête. Preuve en est ton comportement. Et les frontières, je n’en veux pas, pas plus entre les pays que dans les esprits. Surtout dans les esprits peut-être, car ce sont là les frontières les plus fermées et sans doute les plus terribles qui soient.

Quoi qu’il en soit, je suis vraiment désolé, mais je persiste : A mon sens, le dialogue de Bayrou était plus proche des idées utopiennes que ne l’était celui des autres candidats, même de celui de la grande prêtresse du PS. Il préconisait entre autre la possibilité de prendre sa retraite relativement de bonne heure, si mes souvenirs sont bons, de manière quelque peu proportionnelle, avec une pension inférieure, certes, mais au moins cet avantage de pouvoir profiter un peu de la vie avant de quitter ce monde de fous.

Cette idée a d’ailleurs été reprise (à ma grande surprise) par ton gourou (F. Hollande) il n’y a pas très longtemps.

Il ne faut pas se contenter de regarder stupidement les étiquettes, il faut essayer d’en analyser le contenu…

Quoi qu’il en soit, si Utopia n’est pas le Modem, Utopia n’est pas non plus le PS. Et je ne vois vraiment pas ce que ce problème vient faire dans la décision de prononcer une exclusion… Ou plutôt dans la décision d'autoriser un membre à réadhérer, ce qui revient strictement au même !

Il faudrait d'ailleurs que tu t'explique de manière un peu plus claire là-dessus.

Pourquoi le concept Utopia pourrait-il ne pas être compatible avec d'autres sensibilités que la tienne au point d'exclure les membres qui s'en écarte ?

Personnellement, je le sais ; je l'explique d'ailleurs un peu plus bas... Mais je te pose quand même la question. Et je te demande d'y répondre.

Utopia, c’est avant toute chose une volonté de redéfinir les objectifs de notre société. Si l’on devait résumer en quelques mots le projet Utopia, c’est ainsi qu’il le serait.

Pour le reste, ouvre mon site ( www.jeanfrancoisdine.eu/utopia.htm ), ou va sur le forum de ton association, et relis. Mes pensées y sont exposées clairement et sans ambiguïté.

Quoi qu’il en soit, comme je suis un « bannis » du forum de ton association, et puisque je vais m’étendre un peu, j’ouvre mon propre forum de discussions libres, relié à mon site, de manière à informer mes lecteurs de cette situation pour le moins étonnante, et également ouvrir le débat entre vous et moi, si vous acceptez de débattre, bien sûr…

Peut-être vais-je également donner de l’eau à ton moulin.

Dans un premier temps, je pense sincèrement que l’heure n’est plus à la confrontation entre les différentes classes de la société. Il ne faut plus opposer les différentes classes, où les différentes sensibilités, les unes contre les autres comme vous le faites. Personne ne peut véritablement prétendre être complètement ce que vous appelez « de droite » ou complètement « de gauche ».

D’ailleurs, en ce qui me concerne, et comme je l’ai déjà signalé à maintes reprises, la droite et la gauche ne font plus partie de mon vocabulaire depuis bien longtemps ; seul le mot « solidarité » y a sa place. Nous devons être solidaires les uns des autres, peu importe la « classe » à laquelle nous « appartenons ». SOLIDARITE entre les différentes classes, SOLIDARITE entre les différentes générations, mais aussi, et surtout sans doute, SOLIDARITE entre les différentes populations de la planète Terre !

« SOLIDARITE », voila le maître mot qui deviendra l’axiome principal des générations montantes, quoi que vous en pensiez.

Je continue.

Il n’y a pas très longtemps, alors que j’étais dans ma camionnette et que je me rendais d’un salon nautique à un autre pour y vendre mes bouquins, j’entendais sur une radio quelconque une personne qui prétendait que le SMIC devrait être porté à 1700 euros pour tous… Cela pousserait les gens à la consommation, puis la croissance reviendrait, etc., etc.

Parlons en donc, puisque cela touche le fond même de ce qui nous sépare, et qu’il semble qu’une mise au point soit devenue nécessaire concernant mon implication pour UTOPIA.

En ce qui me concerne, je suis contre une hausse du SMIC.

La priorité n’est pas là. Il faut viser autre chose que de simples chiffres qui n’auront de toutes manière aucune incidence sur le fonctionnement de notre société et le mental des gens qui la compose.

L’ouvrier doit être solidaire de son employeur. Il est complètement anormal que le chef d’une entreprise en difficulté puisse être obligé de payer ses ouvriers plus que le salaire qu’il s’octroie lui-même. Car les chefs d’entreprise en difficulté financière cela existe, sans doute plus que vous ne le pensez.

Dans une entreprise, quelle qu’elle soit, les employés, ou les ouvriers, appelez les comme vous voudrez, doivent être considérés avant tout comme des collaborateurs à part entière. De la naîtra une solidarité entre ce que vous appelez les différentes classes de la société.

A l’inverse, lorsqu’une entreprise est bénéficiaire, alors le chef d’entreprise se doit également d’être solidaire de ses collaborateurs, et ajuster le salaire en fonction de la bonne santé de sa société, et non simplement se contenter de ce minimum que l’on appelle SMIC, un minimum parfois complètement ridicule au regard des bénéfices engrangés par certains groupes financiers.

Je pense que vous vous trompez de chemin. C’est dans ce sens qu’il faut légiférer, et non dans le sens d’une perpétuelle confrontation des classes sociales.

L’aspiration au bien être pour tous, c’est là ce que nous voulons, et dans la plus grande harmonie possible, quel que soit notre rang, et non cette course au sempiternel PLUS, qui n’est en définitive qu’une simple course à la consommation, ce que tout utopien ayant véritablement compris le sens de son combat est sensé rejeter…

Voilà une des solutions qui pourrait peut-être déterminer la direction à prendre pour notre société en ces temps où les esprits évoluent beaucoup plus rapidement qu’ils ne l’ont peut-être encore jamais fait depuis le début des temps.

Concernant Utopia, comme je le disais sur un précédent mail, si j’ai adhéré à votre association, c’est qu’il me semblait honnête de le faire, ayant repris le fondement même des idées que vous êtes sensées défendre. Mais je n’ai bienheureusement guère besoin d’appartenir à un groupe pour promouvoir mes idées de la manière dont je l’entends…

Car ces idées qui sont les miennes, et qui devraient être également les vôtres, valent la peine d’être promulguées. Malheureusement, certains d’entre vous roulent beaucoup plus pour le parti auxquels ils appartiennent que pour Utopia (je pense bien sûr principalement à toi Claudine…), au point que j’en, suis à me demander si votre association n’a pas tout simplement été créé par le PS pour faire venir à lui de nouveaux militants…

Sinon pourquoi tant d’opiniâtreté à repousser les autres sensibilités ?

Cette hypothèse n’est pas nouvelle. Elle avait déjà été sous-entendue par des journalistes politiques sur je ne sais plus quelle revue. Et, ayant fait un stage parmi vous, ayant véritablement pu constater la fermeture d’esprit qui règne parfois chez certains lorsqu’on leur parle d’autre chose que du PS ou des Verts, et cette exclusion très douteuse dont je fais actuellement l’objet, j’en viens à me demander s’il ne s’agit pas là d’une sombre réalité…

Aussi, excusez-moi, mais je ne mange pas de ce pain là. Il n’était nul besoin de m’exclure, il suffisait de me dire que vous étiez fermés à ce point... Je ne veux plus revenir chez vous ; je m’en vais de moi-même.

Comme je te l’ai dis, je mets cette mise au point sur mon site internet, puis je continue à mener mon combat, seul, comme je l’ai toujours fait d’ailleurs, ou avec un autre groupe lorsqu’un autre groupe se formera.

Car cela viendra, n’en doutez pas. Il n’est pas possible que des idées aussi sublimes que celles d’Utopia puissent à jamais être enfermées dans un carcan de la manière dont vous le faites.

Ces idées que vous avez engluées dans une idéologie « de gauche », seront adaptées à d’autres sensibilités, quoi que vous en pensiez, et feront leur chemin, pour le bien de l’humanité.

Ce n’est bienheureusement là qu’une question de temps. Stupide qui pourrait le nier !

Salut tout le monde… Et vive Utopia !

Jean-François Diné
www.jeanfrancoisdine.eu/utopia.htm
www.jeanfrancoisdine.eu



Voilà,

N’hésitez surtout pas à réagir à cette lecture et communiquer vos impressions par l’intermédiaire de ce forum !

A bientôt,

Jean-François Diné
jeanfrancoisdine@yahoo.fr
www.jeanfrancoisdine.eu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jeanfrancoisdine.eu
hagardunord



Messages : 1
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Mise au point sur Utopia !   Dim 14 Oct - 1:40

Salut Jean François.... Chapeau, je viens de lire ta mise au point. Pour quelqu'un qui m'avait dit il y a qq. temps ne pas être doué pour les forums, là, tu m'en bouches un coin :-o)) Ta réponse est parfaite et digne de l'homme que tu es. Celui qui transparaît au travers de tes aventures, de ta vie et de tes livres. Tu as mis le doigt sur ce qui me déplait aussi chez ces bonnes consciences : Les religions avaient leurs "bigots" (heureusement en voie de disparition chez nous) mais ceux ci ont été avantageusement remplacés par toutes "ces bonnes consciences" qui se disent de gauche, hurlent au fascisme, mais, s'ils en avaient la possibilité, enverraient au bûcher tout ce qui ne pensent pas comme eux... La lute des classes, voici ce qui fait avancer le monde. Cela amène la haine, le fanatisme et la guerre. Salut Jean François, si tu avais un doute, j'espére que je te l'aurai enlevé... Allez bonne nuit; Ta plume s'est acérée avec les ans ;-))
Francis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monsieur
Invité



MessageSujet: utopia   Lun 15 Oct - 13:07

je ne veux ici entrer dans aucune polémique concernant des choix politiques mais juste me permette de répondre a ce qu'il me semble être (la bétise humaine)

je connais légerement monsieur jean francois diné( nous passions nos week end dans le même village étant enfant) même si nous nous cotoyons pas beaucoup du fait de notre petite difference d'age.

depuis quelques années, je me suis mis a lire ses livres qui sont une réelles ouverture aux valeurs de la vie mais aussi a la connaissace du reste du monde ( j'attend les prochains voyages de jean francois)

mes enfants prennent plaisir a lire des livres qui du niveau de l'ecriture, reste d'une simplicité et d'une comprehension parfaite.

vous allez me dire que cela n'a pas de rapport avec le pb "utopia", mais simplement pour vous dire que encore une fois, la politique bouffe la passion des gens, qu'elle met des ornieres à ceux qui se croient porter d'une idéologie fixe.

moi, je suis de "gauche" comme on dit et pourtant cela ne m'empèche pas justement d'etre ouvert sur toute les idées et les valeurs qui sont bonnes et peu importe la provenance.

monsieur jean francois diné, votre rêve de toujours est aussi un peu le notre (avec le mal de mer en moins), bravo pour vos valeurs................merci
et bon vent..

christian
Revenir en haut Aller en bas
hervé El
Invité



MessageSujet: mise au point de JF Diné sur Utopia   Mar 16 Oct - 9:44

Jean François,

Comme tu te donnes énormément pour ce site UTOPIA je me dois aussi d' apporter un peu d' eau à ton moulin.
Arrivant à l' âge de la retraite, je peux maintenant regarder dans le rétroviseur de la vie (active) avant de mettre mon clignotant vers un horizon dont je rêve depuis si longtemps.
Ayant été élevé dans une famille de gauche (PSU) j' ai suivi la ligne sans trop me poser de question puisque persuadé de la justesse de toutes ces valeurs. 20 ans en 1968, voté Mitterrand en 1981 on allait enfin mettre en application toutes les belles idées qui avaient bercé ma jeunesse. Et là se produit un clic ! Je me suis rendu compte que tout n' était pas si simple en politique.
Je me suis rendu compte que les idées étaitent une chose, et que la réalité en était une autre. Pendant toutes les années qui ont suivi, j' ai rencontré des gens de toutes sensibilité, et j' ai découvert que ce monde "socialiste" était en réalité formé par un groupe de pensée "gauche virtuelle". Ce groupe vivait (et vit...) dans une opulence et un égoisme fantastique à mille lieux des idées qu' il développe, et je n' aborderai pas le côté sectaire que se comportement s' autorise. La réalité dépasse la fiction...
Nous sommes très loin des idées de ma jeunesse, et je rage de voir mes enfants tomber dans le même piège, balayant d' un revers mes observations, je me dis que pour eux aussi c' est la vie qui va se charger de leur éducation.
C' est donc sans regret que je mets mon clignotant pour aller vers d' autres horizons plus tolérant où l' espoir permet encore de rêver d' un monde meilleur.
Merci Jean François.

Hervé
Revenir en haut Aller en bas
sophie n
Invité



MessageSujet: droit de réponse   Mer 17 Oct - 23:36

Houlala... moi qui suit apolitique, j'ai du mal à suivre... et je me dis qu'est-ce que je suis bien sur mon petit bateau la tête à l'envers par rapport à ceux d'Utopia !
Jean-François tout ce que je peux dire ne peut être qu'une petite goutte d'eau dans notre Océan.
Du peu que j'arrive à suivre et comprendre de ces écrits, de cette révolte, de ce rejet, je me sens de plus en plus étrangère.
Je n'y peux rien, simplement ce n'est pas... ce n'est plus ma vie !!!.... et ça devient hors de ma compréhension.
Je respecterai toujours ceux qui s'investissent honnêtement pour une cause, et je crois que Jean-François tu fais partie de ceux-là.
Je ne comprendrai jamais un rejet parceque tout simplement des opinions divergent.
N'est-ce pas dans l'échange qu'est la richesse justement ?
Un truc doit m'échapper...

Jean-François tu as mon soutien. Tu es honnête et intègre. Ce qu'on te reproche conserve-le parce que c'est toi-même !

Je voudrai retourner sur les bancs de l'école pour qu'on me lise les belles histoires de tes enfants qui sont si merveilleusement écrites. Elles ne seraient pas si bien racontées si dessus leur épaule un regard paternel ne les guidait pas. Tes enfants sont à ton image Jean-François, tout comme peuvent être leurs récits, naturels, simples et surtout authentiques.

Merci pour ce que tu nous apportes avec eux
Sophie, navigatrice, sur Enomis en Argentina
Revenir en haut Aller en bas
ja.canev
Invité



MessageSujet: La réponse du Conseiller national UTOPIA Finistère   Jeu 18 Oct - 10:18

J'ai décidé de mettre sur le blog D Jean-François Diné , le texte que j'ai envoyé au porte parole utopia. Et plus bas le texte que j'ai envoyé aux utopien du finistère

Sad Salut, je met se qui ma "touché" dans le texte de JF-D :Je n’épiloguerai pas sur l’esprit qui t’anime et dont je me sens bienheureusement assez éloigné ; la mesure d’exclusion dont je fais l’objet étant une mesure pour ainsi dire staliniennes, c’est-à-dire complètement en dehors de notre temps… J’espère que tu t’en rends un peu compte ! La seule différence est qu’à l’époque de Staline, internet n’existait pas…

Je trouve cela très inquiétant de voir "un adhérent" traiter le mouvement auquel il adhère de cette façon.je te met une partie de la réponse de jacques Ménochet un utopien finistérien sur ce sujet: Chers Utopiens
J'ai reçu le message de Jacques Canevet, comme vous tous. Et, juste après, le message transféré ci-dessous. Ce dernier facilite ma réponse à Jacques. Sur le fait d'une exclusion express, et sur la méthode utilisée, je peux volontiers te rejoindre, Jacques. Je n'ai pas consulté le forum Utopia depuis longtemps, mais je pense que des opinions peuvent s'y confronter, même vertement, avant que l'on procède à une exclusion. Le dialogue avant tout...

Mais jacques Ménochet ne dit pas que cela et il continu sur le fond avec le "gauche droite" de JF-D : Mais... Bayrou a justement trop joué sur la confusion gauche-droite, tout ça pour exploiter ce créneau dans un but électoraliste. Jamais je n'ai entendu Bayrou remettre en question le démantèlement des lois sociales. Pour moi, la différenciation gauche-droite existe, et doit même se radicaliser; car le gouvernement actuel joue encore la confusion (merci Bayrou !) .
Donc Franck tu vois je ne suis pas le seul à trouver qu'un Forum même "privé" n'est pas le lieu de la décision finale comme le CN ou le BN qui impose une certaine cohérence avec le collectif UTOPIA (comme dans l'isoloir ou on doit être en cohérence avec soi-même), quant a Bayrou, effectivement je trouve que jacques Ménochet à eu une réaction pertinente sur le fait que Bayrou n'a pas émis de protestation aux démantèlements des droits sociaux , donc se pose effectivement le PB gauche droite est-ce la même chose? Pour moi bien évidement NON , et l'affaire JF-D en est la preuve UTOPIA doit se prononcer sur ce sujet, avec comme horizon les municipales et la question : un socialiste ou un vert UTOPIEN en tout cas un UTOPIEN adhérent peut-il accepter d'être sur une liste ou se retrouverai des PS des verts des modems (en tant que modem et ceci est important) .Personnellement je n'accepterai pas , par ce que justement Bayrou est très flou sur sa " pensée sociale" et sur le dogme du "marché comme unique horizon". Donc voilà Franck un peu le fond de ma pensée (rapidement bien-sure) et pour le fait de n'être pas intervenu plus-tôt et ta part de responsabilité , je te rassure tu serai intervenu brutalement et sans concertation pour "interdire" JF-D tu aurai fait perdre a notre mouvement "son innocence " et sans doute des adhérents. Quant à JF-D IL MA PERMIS DE ME POSITIONNER et ça aussi cela a de l'importance comme dans l'isoloire!
Avec toute ma sympathie Franck et ma grande satisfaction de voir un jeune comme toi aussi brillant et encore bravo pour Sète, tu es l'avenir de la gauche Franck MAIS ELLE NE LE SAIT PAS ENCORE.
jacques Canevet UTOPIEN

salut amis utopien, je vous renvois ce mèl, qui vient de jean-François Diné utopien qui apparemment s'est fait éjecter, il souhaite que un des receveurs de ce mail puisse relayer sur le forum son message (deux courriels à des utopiens dont il avait l'adresse) car il ne peux plus accéder aux forum pour cause de non paiement de cotisation ce qu'il dénonce, je trouve cela suffisamment grave (autant ce que dénonce JFD que le fait d'être exclu) pour vous demander a vous utopia Finistère ce que vous en pensez?
jacques canevet utopien de cœur et d'esprit
et aussi celui que Monique à expédié.
Claudine et Jean-François,

Je ne comprends rien à cette exclusion de J.F. D. Il me semblait
qu'Utopia portait ses convictions partout où ses adhérents se trouvaient
: au PS, chez les Verts, dans les assoc et syndicats ... et pourquoi pas
au Modem ? Nous avons tout intérêt à ce que nos bonnes idées circulent
et soient acclimatées partout.
Nous en reparlerons samedi, pour notre débat sur "le minimum utopien
pour les municipales"
Donc je trouve que l'éjection de JFD n'est pas correct, car elle aurai du intervenir qu'après une décision collective et ce n'est pas le cas. je précise que l'affaire n'est pas terminée et que UTOPIA ne se résume pas à cela! je vous invite au contraire à nous rejoindre , pour que grandisse UTOPIA.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Ren
Invité



MessageSujet: Utopia et autres masturbations intellectuelles franco-frança   Ven 19 Oct - 12:36

Bonjour Jean-François,

Surtout, ne soyez pas offusqué par l’intitulé du sujet de mon email.

J’ai, comme beaucoup de monde je pense, suivi en pointillé votre parcours atypique depuis l’époque où vous avez rédigé votre premier livre dont Voiles et Voiliers faisait l’écho…ça ne date pas d’hier.

J’ai lu vos échanges dans la « mise au point utopia » et voulais vous faire partager mon point de vue à ce sujet comme vous nous y invitez.

Je pense sincèrement que vous souffrez (comme moi, je voyage 1 mois sur 2 à l’étranger depuis plus de 20 ans….) d’un élargissement du champ de conscience dû aux voyages et expériences que vous avez traversées.

Du coup le dialogue avec les esprits étriqués franchouillards poussiéreux et archaïques au possible, et dont le champ de conscience est délimité par les poncifs franco-français, caractéristiques des gens qui ne sont jamais allés plus loin que le bout de leur rue est tout bonnement impossible.

De par votre ancienne profession vous avez pu, je pense, prendre conscience de l’étendue et de la capacité de la nature humaine en général, je crois que certains combats sont vains tant les protagonistes sont sourds et aveugles, pour ne pas dire bornés ou stupides.

Je suis moi-même confronté à cette impossibilité de communication avec les « français de métropole » tellement assis sur leur petit nuage rose et tellement nombrilistes qu’ils ne se rendent pas compte d’être les habitants du seul pays en voie de sous-développement en Europe !

J’ai abandonné l’idée de vouloir dialoguer intelligemment avec eux, c’est tout bonnement impossible, je préfère vivre ma vie avec le reste du monde que « chez moi » où je ne rentre que pour payer des impôts et me faire emmerder par les cons.

Du coup je me sens de moins en moins Français à cause de tout cela, ce qui me chagrinait un peu au début et me gêne de moins en moins avec le temps.

On vous souhaite bon courage et bonne continuation, bon vent et bonne mer surtout !

Et comme disait Renaud le chanteur, on espère vous croiser un jour sur l’eau, à l’autre bout du monde où l’on aura été voir si tous les cons du monde voulaient bien nous lâcher la grappe.

Cordialement.

Jean-René Mavois
Revenir en haut Aller en bas
FLYER34
Invité



MessageSujet: Re: Mise au point concernant Utopia   Sam 20 Oct - 13:35

Citation :
Tu as mis le doigt sur ce qui me déplait aussi chez ces bonnes consciences : Les religions avaient leurs "bigots" (heureusement en voie de disparition chez nous) mais ceux ci ont été avantageusement remplacés par toutes "ces bonnes consciences" qui se disent de gauche, hurlent au fascisme, mais, s'ils en avaient la possibilité, enverraient au bûcher tout ce qui ne pensent pas comme eux... La lute des classes, voici ce qui fait avancer le monde. Cela amène la haine, le fanatisme et la guerre

+1

Cher Jean-François, je crois que ta sincérité a été abusée.

Je me souviens de t'avoir écris qu'amha (et je ne suis pas le seul...) TOUTE utopie contenait, en germe, le totalitarisme : pour l'instant, heureusement, il ne s'agit que d'exclusion, mais si ces gens arrivaient au pouvoir, ce serait : hôpital psychiatrique, camp de concentration ou balle dans la tête (selon l'humeur du gourou) pour tout individu "déviant".

1789 a engendré Robespierre ;
1917 a engendré Beria et Staline etc...
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Invité



MessageSujet: ton idée   Mar 23 Oct - 9:57

Elle est géniale ton idée pour les entreprises. C’est la solution pour réconcilier les ouvriers et le patrons. Celui qui proposera ça, je voterais tout de suite pour lui. Continue comme ça JF, c’est comme ça qu’on t’aime.
Revenir en haut Aller en bas
Yvan
Invité



MessageSujet: histoire de C.NS   Ven 16 Nov - 13:10

mon cher Jean François je te connais depuis qqs années déjà je t'ais suivi sur les différentes foire de bateaux et autres je pense que tu es assez intélligent pour comprendre que quand on est cons on est cons comme disait Brassens (tiens un homme de gauche mais pas con celui là ) les gens plus ils se veulent de gauche plus ils s'enfoncent dans le stalinisme regarde les democrates soit disant qui empêchent les gens qui ne veulent pas faire grêve de rentrer dans les universitées
alors comme disent les Coréens peuple que j'ai assez bien connu Kenchana adouchi kenchana en Français laisse pisser le merinos les chiens aboient et la caravane passe ceux qui te connaissent (dont je fais partie ) savent que tu es un type bien je dirais même trés bien et mort aux cons
Yvan de " OUR DREAM "
Revenir en haut Aller en bas
Steff
Invité



MessageSujet: Salon de Paris   Mar 14 Oct - 18:38

En tous les cas, j'espère que tu seras au salon de Paris. Je viendrai t'acheter ton dernier bouquin.
Steff
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Fra
Invité



MessageSujet: Mettez un petit mot !!!   Sam 29 Nov - 21:07

Si vous visitez ce site, SVP, essayez de mettre un petit mot. Non pour prendre un parti quelconque si vous n'en avez pas envie, mais au moins pour éviter que ce forum s’autodétruise. En effet, au bout d’un certain temps sans activité, les le forum est automatiquement détruit, même s’il reçoit de fréquentes visites.

Merci,

Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Invité



MessageSujet: Bravo   Sam 21 Fév - 0:46

Bravo pour tes prises de positions qui refletent completement le personnage que tu es reelement.

Felicitation pour tes livres, continues.
Revenir en haut Aller en bas
Captainc
Invité



MessageSujet: Re: Mise au point concernant Utopia   Mer 3 Juin - 6:00

Bonjour JF,

Etant lecteur de Voiles et Voiliers, je sais que vous avez repris les voyages. Mais que devient Utopia ? Quoi qu'il en soit, j'espère que vous nous ramènerez encore de bon bouquins...
Revenir en haut Aller en bas
Mic
Invité



MessageSujet: Re: Mise au point concernant Utopia   Ven 21 Aoû - 16:38

Je
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise au point concernant Utopia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise au point concernant Utopia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rail de mise au point pour macro
» Bague pour objectifs OM avec indication de la Mise au Point
» Mise au point sur l'oeil ...
» Collectif photo: Mise au point!
» Astuce : corriger la mise au point d’un Samyang 14 mm f/2.8 IF ED UMC ajout test terrain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mise au point :: Votre 1ère catégorie :: Mise au point concernant Utopia-
Sauter vers: